Solidarité Handicap

Par ce projet la Fondation entend contribuer à l’intégration sociale des personnes à mobilité réduite.

Notre objectif est d’offrir du matériel de mobilité aux personnes handicapées moteurs et d’en assurer la maintenance. 

Au Gabon, l’intégration sociale et professionnelle des personnes handicapées moteurs représente un défi important. Les programmes de soutien dédiés à ces populations manquent et les infrastructures facilitant leur accès aux services publics sont insuffisantes. 

Le Gabon compterait officiellement plus de 26 700 personnes handicapées, tout handicap confondu. Suivant la nature du handicap, on note que le handicap moteur prédomine avec 13 000 personnes.

Leur situation de handicap est un frein à leur insertion scolaire et socio-professionnelle. La majorité des personnes vivant avec ce handicap est de plus en plus aux prises avec la précarité, l’isolement, la marginalisation, en raison du chômage et de l’exclusion sociale.

C’est dans ce cadre que l’action menée par la Fondation vise à permettre à la personne vivant avec le handicap de recouvrer son autonomie susceptible de favoriser son insertion sociale et sa participation à l’effort de production de revenus.

Le don en matériel roulant, octroyé aux bénéficiaires au cours des années précédentes, traduit cette volonté d’aider ces populations fragilisées à s’insérer au sein de la société gabonaise.

Depuis 2012, la Fondation a ainsi procédé à la distribution de fauteuils électriques et manuels pour adultes, ainsi que de fauteuils manuels pour enfants ; et ce sur l’ensemble du territoire national.

Un atelier a également été mis à la disposition des bénéficiaires pour leur offrir un service d’entretien des fauteuils, garantissant ainsi une plus grande longévité du matériel.

En parallèle à ces dotations les bénéficiaires ont suivi des séances de formation au code de la route ainsi que des formations à l’entretien de leur matériel.

  • Contribuer à une meilleure intégration sociale des personnes en situation de handicap ;
  • Favoriser la mobilité des personnes en situation de handicap moteur et sensoriel.