Protection Enfance

En 2013, la Fondation s’est engagée auprès de l’association Arc-en-ciel/Espoir pour améliorer l’hébergement et le soutien des enfants des rues accueillis dans ses centres. Cet appui s’est matérialisé au travers d’activités socio-éducative, sportive et d’insertion professionnelle ainsi que de sécurité alimentaire.

Le Gabon compterait près de 650 enfants et jeunes des rues, selon une étude réalisée en 2013 par le Ministère de la Prévoyance Sociale. 

Ces enfants sont pour la plupart localisés dans les zones urbaines et périurbaines de Libreville. 

Pour lutter contre ce fléau, les centres de l’association Arc-en-Ciel et Espoir accueillent chaque année une centaine d’enfants et jeunes âgés de 9 à 18 ans en situation d’exclusion ou d’extrême précarité.

A travers les actions de cette association, c’est l’épanouissement et la protection des enfants des rues qui sont recherchés.

Or, cela passe notamment par l’accès au logement, à l’éducation, aux soins médicaux, à une alimentation saine, ainsi qu’aux loisirs. 

Les enfants et jeunes des rues ont un droit légitime à pouvoir évoluer dans un environnement préservé, qui offre des conditions de vie et d’hygiène satisfaisantes. 

Depuis 2013, le projet « Protection Enfance » a permis de soutenir l’Association Arc-en-ciel et Espoir aux travers d’activités socio-éducatives et de loisirs, d’insertion professionnelle, de sécurité alimentaire et d’accès aux soins médicaux.

  • Améliorer la prise en charge des jeunes des rues de Libreville ;
  • Promouvoir les droits des enfants.