La Vice Présidente de la Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille visite nos boursiers

Certain d'entre vous se souviennent de l'émouvante histoire de Romaric, notre jeune compatriote condamné par des médecins à une cécité totale mais qui, grâce à la bourse d'études de la Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille, a intégré une institution spécialisée en France et a vu son destin changer. En effet, grâce à une opération, il a recouvré la vue.


La Vice Présidente de la Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille, dans le cadre du suivi personnalisé réservé à nos étudiants, l'a rencontré à Paris. Romaric a abandonné sa canne blanche, il a changé de look et de cadre de vie. 


Il a quitté le foyer pour jeunes aveugles qui l'a initialement accueilli et intégré une cité universitaire.A la question de savoir comment il envisage son avenir, sans hésitation, il affirme sa ferme volonté de rentrer au #Gabon: " il y a énormément de choses à faire en faveur des personnes déficientes visuelles. 

Je voudrais contribuer à la mise en place de structures adaptées à leur handicap"