Journée Internationale des Femmes: Disons STOP aux violences

​Aujourd’hui dans le monde, une femme sur trois est ou sera victime de violences. Cela signifie que statistiquement chacun d’entre nous, quelle que soit sa classe sociale, sa culture ou sa nationalité, est entouré de victimes de ce fléau.


Des chiffres alarmants, qui nous rappellent qu’au Gabon aussi, des femmes sont victimes tous les jours de violences physiques, psychologiques ou sexuelles.


Soyons attentifs et sachons reconnaître les signes.

Parce que chaque femme est un trésor, pour nos mères, pour nos sœurs, pour nos filles, agissons !